7 Connaissez-vous… Fragile Dreams, le jeu-vidéo gay ? | LACHÉ VOS COM!

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

LACHÉ VOS COM!
Un blog cinéma, musique et autres broutilles, par Pascal-Alex Vincent
Dernier Billet
Non classé | 15.06.2010 - 14 h 14 | 3 COMMENTAIRES
Connaissez-vous… Fragile Dreams, le jeu-vidéo gay ?

Bon, j’abuse, le titre de ce post exagère un peu, car ce jeu disponible sur Wii n’est pas vraiment un jeu vidéo gay, mais comporte une scène qui a fait figure d’électro-choc chez les amateurs.

Déjà, toutes mes excuses aux lecteurs de ce blog (s’il en reste), car voilà fort longtemps que je n’étais pas venu. Mais absorbé par un documentaire que j’ai tourné au Japon, je n’ai pas vu le temps passer, et, bien involontairement, j’ai négligé mon blog.

Et donc, puisqu’on parle du Japon, voici la séquence qui électrise les jeunes gays amateurs de jeux-vidéos. Certes, j’arrive un peu en retard, car cette scène est disponible depuis 2 mois sur Youtube, et Rue 89 lui a déjà consacré un article. Mais quand même, j’ai pensé qu’il fallait à mon tour vous la faire partager !

On y voit le jeune héros se laisser séduire par son rival, un peu plus âgé que lui. Diantre ! Je suis curieux de connaître la classification de ce jeu (moins de 12 ans ? moins de 18 ans ?), pourtant destiné à une jeune clientèle.

httpv://www.youtube.com/watch?v=XbXrPo6dimQ

Laché vos com !

LES réactions (3)
Connaissez-vous… Fragile Dreams, le jeu-vidéo gay ?
  • Par Klav' 20 Juin 2010 - 17 H 47

    Il est classé 7+, et je pense que ça vise un peu bas. Qui que ce soit qui place ces restrictions, ses juges ont dû se laisser abuser par les graphismes « enfantins ».

    Perso je crois que j’aurais été traumatisé si j’avais joué à ce jeu à 7 ans. L’ambiance est très sombre et des thèmes très matures sont abordés de manière assez directe.

    Pas mal de jeux japonais de ce style ont un petit côté homo-érotique dans leur représentation de l’amitié (la relation Sora/Riku dans les Kingdom Hearts…), mais là c’est assez explicite.
    L’homosexualité reste encore de nos jours un des plus gros tabous du jeu vidéo. Certes tu peux faire un couple de sims pédés depuis plus de dix ans, plusieurs jeux de rôles à l’occidentales (souvent ceux avec héros très customisable) laissent l’opportunité d’entretenir des relations intimes avec des représentants des deux sexes. Mais en général c’est très accessoire et assez artificiel car au final le héros n’a pas de réel perosnnalité ni de sexe à proprement parler, c’est le joueur qui va définir ces paramètres, ils laissent toutes les opportunités ouvertes pour convenir aux deux sexes.

    Dans les jeux où la personnalité du héros est plus fixée et travaillée, ceux qui présentent justement les développements les plus intéressants du point de vue de l’état d’esprit des personnages, le sentiment amoureux est en général rarement abordé (Lara Croft n’a jamais été engagée dans une relation amoureuse en plus de dix années de multiples jeux vidéos) et quand il est développé ne concerne jamais que des relation hétérosexuelles.

    Malgré des rumeurs plus amusantes qu’autre chose à propos de l’homosexualité de Solid Snake, on aura jamais rien eut d’explicite ou alors pas dans ce sens (on pouvait lui faire regagner de la vie en le faisant se masturber sur des posters de jeunes femmes peu vêtues).
    Il y aura juste eut Galerians ASH à ma connaissance.

     
  • Par Punkdirt 22 Juin 2010 - 10 H 55
    Photo du profil de Punkdirt

    « Lara Croft n’a jamais été engagée dans une relation amoureuse en plus de dix années de multiples jeux vidéos »

    Mais c’est parce que Lara Croft c’est comme un boys-band pour geeks, il faut leur laisser croire que Lara peut tomber amoureux d’eux 🙂

    Sinon la présence d’un bisou pédé dans un jeu japonais n’est pas forcément l’expression d’une avancée des mentalités. Les japonais adorent les histoires de LGBT dans les mangas et animes depuis longtemps mais quand ils s’évadent des fictions ça n’est plus pareil.

     
  • Par Brouette 21 Juin 2011 - 10 H 02

    C’est très curieux, voir choquant à notre époque, que des personnes se montrent dérangées, par des jeux vidéos dont les images puissent être supposées, ou ouvertement homosexuelles, (je ne parle pas de pornographie).

    Alors que les gamins, qu’ils soient homos, ou hétéros, sont abreuvés de partout par des images de centaines de milliers de gros nichons et de formes féminines plus que sexys, jusque dans les émissions TV grand publique à toutes heures de la journée !

    La question est peut-être aussi de respecter les enfants homosexuels. Qui oserait dire que les enfants n’ont pas de fantasmes ? A une autre époque les petits homos fantasmaient sur les danseurs en collants, les champions de natation, les vestiaires de match de foot, les garçons en maillots de bains du feuilleton Flipper le dauphin, ou sur Zorro en pantalon moulant…

    Ne soyons pas aveugles et hypocrites, pour quelques images éventuellement suggestives sur des jeux vidéos ; avec internet, les DVD, les TV câblées et satellites : Tous les mioches connaissent les diverses sexualités et toutes les positions du Kâmasûtra, bien avant l’âge de la puberté. Ils ont droit de regarder des infos télévisées, des films de guerres et d’horreur, plein de sang et de véritables massacres horribles. Alors que les images sexuelles, qui permettent l’amour et la procréation leur sont interdites. C’est de cela qu’il faut prendre garde.

    Je pense que derrière ses peurs sans fondements, en plus de quelques psys arriérés, se cachent encore l’idée stupide et stigmatisante que l’on « devient » homo. Alors que les sciences ont prouvées depuis longtemps que la sexualité ne se choisit pas, sauf à se contraindre contre sa nature et qu’elle est présente dans un grand nombre d’autres espèces animales.

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    Publicité